Caractéristiques

Bambous porte-bonheur

compo image

Besoins

Arrosage:
moyen
Lumière:
Soleil / mi-ombre
Entretien:
Bas

Caractéristiques

Domaine d'application:
Plante d’intérieur
Hauteur de la plante:
Jusqu’à 1 m
Couleur des fleurs:
Plante verte

Planter correctement

Plantation des bambous porte-bonheur

Emplacement :

En terre, en hydroponie ou tout simplement dans l’eau, le bambou porte-bonheur (Dracaena sanderiana) est généralement très facile d’entretien. Cette plante originaire des tropiques, qui ne fait pas partie à proprement parler des espèces de bambous, mais de la famille des dragonniers, aime la chaleur et une forte hygrométrie. Les températures comprises entre 20 et 22 °C sont optimales, tandis que celles plus basses freinent significativement sa croissance. Le bambou porte-bonheur préfère un emplacement clair à semi-ombragé, mais supporte également d’être placé à l’ombre, ce qui ralentit néanmoins son développement. Au printemps, lorsque les risques de gelée sont écartés, vous pouvez sortir le bambou porte-bonheur à l’extérieur.

Plantation :

S'il ne comporte pas ou peu de racines, une culture en vase ou en bac haut avec 2 à 3 cm d’eau est optimale. Si un système racinaire de 5 à 10 cm s’est formé, il est possible de rempoter la plante dans un terreau perméable et humifère. Pour une bonne stabilité, enfoncez le bambou porte-bonheur de quelques centimètres en terre. Il faut alors veiller à recouvrir de terre la partie antérieurement immergée. Vous pouvez continuer de cultiver le bambou porte-bonheur en hydroponie ou uniquement dans l’eau. Il faut impérativement soutenir les plantes très hautes ou très minces avec un tuteur. En pareil cas, utilisez un cache-pot lourd pour assurer une stabilité suffisante.

Entretenir correctement

Entretien des bambous porte-bonheur

Arrosage :

Il est important que les racines du bambou porte-bonheur ne se dessèchent jamais. Si la plante est uniquement cultivée dans l’eau, le niveau de celle-ci doit être régulièrement contrôlé et ajusté au besoin. Il n’est normalement pas nécessaire de changer complètement l’eau. S’il est cultivé en pot avec du terreau, proscrivez toute humidité stagnante, car elle favorise la pourriture racinaire, ce qui à terme condamne la plante. Ce n’est que lorsque la couche supérieure du substrat est sèche, qu’il faut arroser la plante avec modération. Dans un environnement faiblement humide, il est conseillé de pulvériser la plante régulièrement.

Fertilisation :

Si le bambou porte-bonheur est planté en terre, il faut le fertiliser une fois par semaine de mars à octobre avec un engrais pour plantes vertes et palmiers.

compo image

Le bambou porte-bonheur est toxique. La consommation de toute partie de la plante peut être dangereuse pour les enfants et les animaux.

Partager

compo image

ALGOFLASH. Un pas de géant pour votre jardin.

Suivez-nous sur :

Plus d'infos sur COMPO