Caractéristiques

Lierre

compo image
compo image

Besoins

Arrosage:
moyen
Lumière:
Mi-ombre / ombre
Entretien:
Moyen

Période de floraison

Caractéristiques

Domaine d'application:
Plates-bandes, massifs, balcon, terrasse
Hauteur de la plante:
Jusqu’à 30 m
Couleur des fleurs:
blanc

Planter correctement

Planter du lierre

Emplacement :

Le lierre (Hedera helix) peut se propager spectaculairement et développer des tiges jusqu’à 20 m de long. Le choix d’un bon emplacement est donc capital, car une fois que la plante a grimpé sur une façade, les racines-crampons sont très difficiles à supprimer. Le lierre préfère les expositions ombragées à semi-ombragées. Choisissez un emplacement frais abrité du rayonnement direct du soleil. Mais il est également possible de cultiver le lierre en pot sur le balcon et la terrasse ou comme plante d’intérieur. À l’inverse d’une plantation en pleine terre, le lierre cultivé comme plante d’intérieur préfère un emplacement clair. Mais ici aussi la même règle prévaut : il faut proscrire toute exposition au rayonnement solaire direct. Le meilleur choix est un emplacement tempéré avec une température ambiante de18 °C au maximum en été et 10 °C au minimum en hiver. Les plantes d’intérieur ne supportent pas les atmosphères sèches qui favorisent les infestations par les araignées rouges.

Plantation :

Il est possible de planter le lierre toute l’année. Le printemps et l’automne sont cependant les meilleures périodes pour planter le lierre en plein air, car le sol se dessèche plus lentement à ces saisons. Le lierre préfère un sol calcaire bien aéré, avec un humus riche en nutriments. Pour la plantation en caissette ou comme plante d’intérieur, le lierre prospère très bien dans un substrat pour plantes vertes et palmiers. Il faut, dans tous les cas, bien arroser les plantes avant de les installer.

Entretenir correctement

Entretenir le lierre

Arrosage :

Le lierre doit être arrosé régulièrement dans les semaines suivant sa plantation au jardin, de sorte à maintenir l’humidité du sol. Une fois qu’il a bien démarré, il faut encore veiller à prévenir tout risque de dessèchement total du sol. Arrosez modérément, mais à intervalles réguliers, le lierre cultivé en bacs sur le balcon et la terrasse ou à l’intérieur. Le lierre ne supporte ni le dessèchement des racines ni l’humidité stagnante prolongés.

Fertilisation :

Pour un apport suffisant en nutriments, amendez un sol pauvre en y incorporant du compost et notre engrais à libération prolongée pour conifères. Pour les plantes en pot, à l’intérieur ou sur la terrasse, nous conseillons une fertilisation régulière avec notre engrais pour plantes vertes et palmiers. Administrez cet engrais dilué dans l’eau d’arrosage à intervalles de deux semaines. Il faut respecter une phase de dormance hivernale et s’abstenir de fertiliser pendant six à huit semaines.

Taille :

La croissance du lierre est relativement lente au cours des premières années, de sorte qu’aucune taille d’entretien ou de formation n’est nécessaire durant cette période. Après quelque temps, le lierre a cependant tendance à croître dans tous les sens. Si tel est le cas, il faut impérativement le tailler. Sinon, il se propage de façon incontrôlée et le supprimer devient particulièrement difficile. Les mois de juillet et août constituent la meilleure période pour tailler le lierre en forme, sous réserve d’opérer par temps frais et couvert. Sur les lierres anciens, une taille supplémentaire peut s’avérer nécessaire en octobre ou en avril. Seule la période de dormance hivernale est cependant propice à une taille radicale.

Mesures à prendre en hiver :

Au jardin, l’hivernage du lierre ne pose aucun problème et ne nécessite aucune mesure spécifique. Les plantes hivernées en pot ou en bac à l’extérieur doivent être protégées du rayonnement solaire intense. C’est particulièrement le cas des jeunes sujets. En outre l’arrosage ne doit pas être plus abondant que le strict nécessaire permettant d’éviter le dessèchement de la terre et il est impératif de proscrire tout arrosage en période de gel.

compo image

Le lierre est toxique. Toutes les parties de la plante sont toxiques. Les baies que le lierre produit à un âge avancé sont particulièrement toxiques.

Partager

compo image

ALGOFLASH. Un pas de géant pour votre jardin.

Suivez-nous sur :

Plus d'infos sur COMPO