Caractéristiques

Laurier-tin

compo image

Besoins

Arrosage:
moyen
Lumière:
Soleil / mi-ombre
Entretien:
Bas

Période de floraison

Caractéristiques

Domaine d'application:
Plates-bandes, massifs, haies, balcon (pot)
Hauteur de la plante:
jusqu'à 4m
Couleur des fleurs:
blanc, blanc-rosé

Planter correctement

Plantation du laurier-tin

Emplacement :

Le laurier-tin (Viburnum tinus) porte de nombreux noms, tels que viorne-tin, laurier-tin ou encore laurentin. Appartenant à la famille des hortensias, le laurier-tin est d'origine méridionale. Il est donc habitué aux températures clémentes. Ses fleurs blanches à roses diffusent un agréable parfum.

Il apprécie un emplacement ensoleillé à mi-ombre, bien protégé du vent, au jardin ou contre un mur de maison. Bien qu'originaire de pays au climat doux, le laurier-tin supporte de brèves gelées jusqu'à -10 °C et fait preuve d'une certaine rusticité. Dans les régions plus froides, il faut néanmoins le cultiver en bac ou dans d'autres conteneurs, car il supporte difficilement le gel. Les plantes en bac présentent l'avantage de pouvoir être tout simplement déplacées vers un lieu plus propice.

Au jardin, le laurier-tin apprécie surtout les terres humifères bien aérées. En pot, il s'accommode d'un substrat pour plantes méditerranéennes.

Plantation :

Surveillez la croissance et veillez à ce qu'il y ait encore suffisamment de place dans le bac. Rempotez le laurier-tin tous les 2 à 3 ans dans du terreau neuf. Utilisez pour ce faire un substrat pour plantes méditerranéennes. Retrouvez ici nos conseils de rempotage.

Multiplication :

Le laurier-tin se multiplie par marcottage ou bouturage. Les deux méthodes sont faciles à mettre en œuvre, même sans connaissances botaniques ni grande préparation.

Multiplication par marcottage :

  • Les tiges qui prendront racine restent tout d'abord liées à la plante mère
  • Cintrer vers le sol un rameau ayant légèrement lignifié avant de l'enfouir sous quelques centimètres de terre.
  • Maintenir le sol suffisamment humide.
  • Séparer la marcotte de la plante mère lorsque de nouvelles feuilles apparaissent.
  • Replanter la nouvelle plante à un autre emplacement.


Multiplication par bouturage :

  • Prélevez les boutures sur la plante de mars à août.
  • Choisissez une tige ayant légèrement lignifié à sa base parmi les extrémités supérieures des rameaux. Une tige molle pourrit rapidement en terre.
  • Ôter toutes les feuilles, sauf deux, des tiges.
  • Planter aux 2/3 en pleine terre la tige n'ayant pas encore raciné ou comme nous le conseillerions dans un bac rempli d'un substrat de multiplication.
  • Ne pas exposer à l'ensoleillement direct et maintenir la terre humide.
  • Arroser régulièrement jusqu'à complet développement des racines (jusqu'à 8 semaines).

Entretenir correctement

Entretien du laurier-tin

Arrosage :

Cette plante nécessite des arrosages durant toute l'année. En plus de l'arrosage en été, il faut veiller à arroser le laurier-tin aussi en hiver, pour le protéger contre le dessèchement.

Vérifiez régulièrement l'humidité de la terre. En hiver, arrosez-le uniquement à l'eau tiède et hors gel, et uniquement le matin ou l'après-midi en été. Il faut toutefois éviter l’humidité stagnante.

Fertilisation :

Si vous avez planté le laurier-tin en pleine terre, fertilisez-le au printemps avec un engrais pour plantes méditerranéennes.

Si la plante est cultivée en bac, apportez un engrais liquide de mars à août.

Respectez impérativement les doses prescrites, une sur-fertilisation pourrait endommager la plante.

Taille :

Le laurier-tin supporte bien la taille, mais il faut néanmoins rester prudent. Le printemps est la meilleure période. Après la floraison, de novembre à février, vous pouvez tailler le laurier-tin au sécateur. La plante dispose alors suffisamment de temps pour pousser jusqu'à l'hiver suivant et former de nouvelles fleurs.

Mesures à prendre en hiver

Le laurier-tin surmonte sans problème les basses températures jusqu'à -10 °C. C'est pourquoi vous pouvez le planter en pleine terre dans les régions à hiver doux et dans les régions viticoles et l'y laisser en hiver. Dans les régions plus froides, il est conseillé de le cultiver en pot. Il peut être rentré en fin d'automne dans une pièce claire, par exemple un jardin d'hiver, où il passera l'hiver, ce qui permet de profiter encore plus longtemps de sa floraison. Vous pouvez sortir la plante à l'extérieur dès que les températures au printemps ou en hiver ne descendent plus en dessous de -5 °C. Mais le laurier-tin ne doit pas être seulement protégé contre le froid, il doit l'être aussi des rayons directs du soleil. C'est pourquoi il est conseillé de recouvrir le sol d'un terreau de feuilles et de compost avant l'arrivée de l'hiver. En hiver, vous pouvez protéger la plante par un voile d'hivernage.

compo image

Toutes les parties du laurier-tin sont toxiques. Si par exemple des enfants cueillent les fleurs et mettent ensuite les mains à la bouche, ils peuvent être atteints de maux de tête et de vertiges. Portez des gants pour toutes les opérations de taille.

Partager

compo image

ALGOFLASH. Un pas de géant pour votre jardin.

Suivez-nous sur :

Plus d'infos sur COMPO