Caractéristiques

Cerisier

compo image
compo image
compo image

Besoins

Arrosage:
moyen
Lumière:
Soleil
Entretien:
Bas

Période de récolte

Caractéristiques

Domaine d'application:
Plates-bandes, massifs, jardin
Hauteur de la plante:
Jusqu’à 8m ou 30 m (selon les espèces)
Couleur des fleurs:
Blanc

Planter correctement

Plantation des cerisiers

Emplacement :

Les cerisiers apprécient un emplacement en plein soleil, de préférence exposé au sud, une condition importante pour la formation des fleurs et des fruits. Selon la variété, les cerisiers peuvent mesurer jusqu’à 7 à 8 m (griottier) et 20 m (merisier). Pour peu que leur emplacement soit favorable, les cerisiers assez âgés peuvent produire simultanément jusqu’à 1 million de fleurs d’avril à mai, dans de splendides tons blancs à roses, auxquelles succèdent les fruits de juin à juillet. Les cerisiers préfèrent les sols meubles, riches en nutriments, moyennement profonds à profonds, et légèrement sableux.

Plantation :

L'automne est la période la plus propice à la plantation, car la saison des pluies favorise l’enracinement des jeunes arbres. Avant la plantation, creusez un trou deux fois plus grand que la motte. Pour un bon contact avec le sol, incorporez une première couche de terreau. Améliorez le sol en mélangeant du terreau à la terre excavée à proportion de 1:2. Cette opération permet une croissance vigoureuse et le développement sain des plantes. À la plantation de l’arbre, veillez à ce que le point de greffe soit environ 10 cm au-dessus du sol. Remplissez ensuite le trou avec le mélange de terre excavée et de terreau, appuyez fermement et arrosez abondamment. Plantez un tuteur à côté de l’arbre afin qu’il puisse résister au vent et aux tempêtes. L’arbre doit disposer de suffisamment de place, soit un périmètre de 5 mètres au minimum, afin de recevoir suffisamment d’air et de lumière.

Notre CONSEIL

Si vous ne plantez pas de variété autofertile, plantez au moins un autre cerisier à proximité afin d’assurer la pollinisation.

Entretenir correctement

Entretien des cerisiers

Arrosage :

Durant toute la phase de démarrage, l’arbre ne doit jamais manquer d’eau. Au plus tard, 2 ans après la plantation, il est possible de réduire les arrosages au minimum nécessaire, car les cerisiers supportent mieux un sol plutôt sec que trop humide. Il faut impérativement éviter l’humidité stagnante. Un arrosage supplémentaire est conseillé durant les périodes de sécheresse prolongées.

Fertilisation :

Au printemps, incorporez une couche de compost dans le sol ou utilisez un engrais organique à libération prolongée. En été, un engrais de fond optimise la qualité du sol. Il est également conseillé de mulcher régulièrement le sol afin de conserver l’humidité et de garantir l’apport de nutriments au niveau des racines.

Taille :

Dans tous les cas, il faut tailler le cerisier. Coupez d’un tiers la branche centrale, ainsi que 3 ou 4 autres tiges. Veillez toutefois à ce que la branche centrale soit 20 cm plus longue que les tiges latérales. Laissez des moignons de 5 à 10 cm de long, car les rameaux fructifères sèchent jusqu’à la base après la taille, et attaquent donc la tige principale. La taille peut être effectuée en hiver sur les arbres assez âgés et peut même être plus sévère. Coupez à la base toutes les branches malades, desséchées et se croisant. Au début, la récolte est moins abondante après une taille radicale, mais l’opération s’avérera bénéfique dès la deuxième année.

Mesures à prendre en hiver :

Les cerisiers âgés sont rustiques et supportent des températures négatives jusqu’à -28 °C. Au cours des 2 premières années, il faut protéger le jeune cerisier contre les frimas de l’hiver, en l’emmaillotant par exemple dans une bande de toile de jute. Il est également possible d’utiliser des bandes de roseaux ou des nattes en raphia pour le protéger du froid. Un badigeonnage à la chaux protège également le cerisier durant l’hiver.

Partager

compo image

ALGOFLASH. Un pas de géant pour votre jardin.

Suivez-nous sur :