Caractéristiques

Courges

compo image
compo image
compo image

Besoins

Arrosage:
Beaucoup
Lumière:
Soleil
Entretien:
high

Période de récolte

Caractéristiques

Domaine d'application:
Plates-bandes, massifs
Hauteur de la plante:
1 à 2 m (longueur)
Couleur des fleurs:
Jaune d'or

Planter correctement

Planter des courges

Emplacement :

Coloquintes ou courges comestibles, pas de véritable automne sans elles. Du fait de leur origine subtropicale, les courges préfèrent des emplacements chauds, ensoleillés et humides. En raison de leurs grandes feuilles et de leurs gros fruits, les courges ont un besoin élevé d’engrais et nécessitent un sol riche et humifère. Des massifs surélevés et du compostage de surface s’imposent ici. Le pied d’un tas de compost est un emplacement idéal, car le sol y est très humide grâce à l’eau qui en ruisselle. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que les nombreuses variétés de courges produisent volontiers de longs sarments. Il est également possible de les faire grimper sur une clôture quand la surface au sol est limitée.

Plantation :

On peut semer les courges sensibles au froid en pleine terre, après les Saints de glace. Il est néanmoins conseillé de faire une préculture sous serre chaude ou sur le rebord de la fenêtre à l’intérieur, dès le mois d’avril. Plantez les graines verticalement à 2 cm de profondeur en godets remplis d’un terreau de plantation et de croissance des herbes aromatiques.

La phase de culture doit être limitée à 3 à 4 semaines. Dès qu’elles ont trois "véritables" feuilles, vous pouvez planter les courges en pleine terre en respectant un espacement d’un mètre entre les plants. Le plus important est alors d’éviter les attaques de limaces.

Notre CONSEIL

Les courges sont des plantes annuelles. Les graines des variétés non hybrides peuvent être récoltées pour les semis de l’année suivante. Il faut veiller à éliminer la chair qui colle aux graines avant de les faire sécher.

Entretenir correctement

Entretenir les courges

Arrosage :

Après les plantations, il faut impérativement arroser suffisamment les courges. Comme les feuilles et les fruits imposants ont besoin de beaucoup d’humidité, il est conseillé d’arroser tous les 2 à 3 jours en cas de sécheresse, voire chaque jour pendant les fortes chaleurs estivales. En résumé, il faut maintenir le sol constamment humide et éviter toute stagnation d’eau.

Fertilisation :

Un sol riche en nutriments est une condition essentielle d’une récolte abondante. C’est pourquoi il est primordial de choisir le bon engrais. Un engrais naturel au guano est optimal pour les cucurbitacées, car il favorise la formation d’un humus qui renforce la fertilité du sol. Un engrais minéral accélère surtout la croissance des jeunes plantes et permet d’obtenir des courges de plus grande taille. De plus, l’incorporation de compost dans le sol a souvent fait ses preuves.

Récolte :

Dès la formation des premières grosses courges, protégez-les de la pourriture et conservez leur bel aspect en les posant sur des planchettes de bois ou sur un lit de paille.

En fin d’été, les tiges des courges commencent à brunir et à se lignifier. Lorsque les tapotements contre les courges sonnent creux, il est temps de les cueillir à des fins de décoration ou pour la cuisine quand il s’agit de variétés comestibles. Les courges sont très sensibles au froid, et la récolte doit donc être terminée avant les premières gelées.

Stockage :

Une écorce en parfait état et sans résidus de terre est la condition préalable pour le stockage des courges. En outre, il ne faut pas empiler les fruits. Selon la variété, les courges se conservent durant 2 à 7 mois. Stockez impérativement les fruits au frais, au sec et plutôt dans l’obscurité en veillant à les mettre à l’abri des souris et autres rongeurs voraces.

Partager

compo image

ALGOFLASH. Un pas de géant pour votre jardin.

Suivez-nous sur :