compo image

Jardin ornemental

Multiplier vos plantes par bouturage

C'est un jeu d'enfant pour de nombreuses plantes de jardin car de simples boutures suffisent à les multiplier. Pas besoin de techniques complexes de transformation ! Ainsi avec une seule plante, vous pouvez non seulement remplir votre jardin, mais aussi celui de vos voisins et de vos amis. Découvrez dans cet article avec quelles plantes cela fonctionne et comment vous y prendre.

compo image

Simple et durable

Une méthode judicieuse

Le bouturage à partir de plantes existantes est la technique la plus simple pour obtenir beaucoup de nouveaux jeunes plants en peu de temps, et ce en conservant les propriétés de vos plantes favorites. Car contrairement à la multiplication par marcottage, vous obtenez grâce au bouturage une reproduction exacte de la plante mère – celle-ci est clonée en quelque sorte. Alors si vous avez un hortensia qui se sent vraiment bien dans le sol de votre jardin, un tel projet vaudra certainement le coup.
Mais avant de vous lancer dans une première tentative, attendez le bon moment. Pour qu'une petite pousse de votre plante ait suffisamment d'énergie pour former elle-même de nouvelles racines, la plante doit d'abord être en parfaite santé. C'est pourquoi en général, le début de l'été (mai à juin) est le meilleur moment pour séparer la bouture de la plante mère.

Ces plantes s'y prêtent très bien

Plantes

Exemples
Fleurs :

Lavande, Rose, Hortensia, Géranium, Laurier-rose, Sédum, Lilas, Rhododendron, Viorne, Hélénie, Impatiente, Lythrum effilé, Aster, Heliopsis...

Fines herbes :  

Sauge, Thym, Romarin, Origan, Menthe poivrée, Basilic, Coriandre...

Plante ligneuse :

Framboise, Buis (l'enracinement peut prendre jusqu'à un an), Groseille, Saule ainsi que de nombreux arbres feuillus et conifères

 

Jardiner de manière durable

Pas à pas vers une nouvelle plante :

  1. compo image

    1

    Choisir les pousses

    Comme votre bouture présentera les mêmes caractéristiques que sa plante mère, vous devez uniquement tirer votre matériau de départ des plantes résistantes et saines. Afin qu'elles prennent bien racine une fois plantées, prenez des pousses de un à trois ans pour le bouturage. En effet, les pousses plus âgées et déjà lignifiées peuvent prendre plusieurs années avant de former des racines. Mais en début d'été, vous ne devriez pas avoir trop de difficultés à trouver une jeune pousse solide sur votre plante favorite. Petit conseil : Si vous savez déjà sur quelle plante vous souhaitez cultiver des boutures l'année suivante, procédez à une nouvelle taille sévère sur celle-ci. La plante formera alors plus de jeunes pousses l'année suivante.

  2. compo image

    2

    Couper et planter

    Pour cultiver des boutures, coupez quelques jeunes pousses de 10 à 15 cm de long. Pour qu'elles puissent donner une jolie petite plante, elles doivent bien évidemment avoir quelques belles feuilles. Mais enlevez plutôt délicatement celles du bas avant de planter les pousses. Sinon elles risquent de pourrir dans le terreau à boutures. Même si la bouture possède un feuillage important, vous devez bien le réduire, car la petite tige sans racines ne peut pas toutes les alimenter au début. C'est d'ailleurs pour cela que, le cas échéant, vous devez aussi enlever tous les boutons et toutes les fleurs avant de planter la pousse. Une fois la préparation terminée, placez le résultat dans des petits pots avec du terreau à boutures. Utilisez un terreau à faible teneur en nutriments afin que les plantes poussent lentement et ainsi se développent avec vigueur.

  3. compo image

    3

    Arroser et attendre

    Tant que la plante n'a pas de racines, c'est à vous de lui fournir suffisamment d'eau. Pour ce faire, la terre doit rester humide de manière homogène pendant les premières semaines. La plupart du temps, cela ne fonctionne que si l'humidité de l'air est suffisamment élevée, notamment pour les parties souples de la plante avec des feuilles à la fois grandes et fines – comme les hortensias par exemple. L'idéal pour ces petites plantes délicates est donc une serre-châssis sur le rebord ensoleillé de la fenêtre. En général, les boutures ne supportent pas les rayons directs du soleil au début. Veillez à ce que les plantes en serre-châssis ne se touchent pas, car la forte humidité de l'air favorise la propagation de maladies fongiques. Vous pouvez également éviter ce risque en aérant régulièrement le récipient.

  4. compo image

    4

    Rempoter et repiquer

    Si au bout de quelques semaines les boutures commencent à former de nouvelles pousses, vous avez réussi : c'est le signe que des racines se sont formées. Ensuite, attendez encore une à deux semaines jusqu'à ce que la plante soit devenue un peu plus résistante, et réduisez progressivement l'humidité de l'air en augmentant la fréquence d'aération de la serre-châssis. Si la plante s'est habituée au climat intérieur habituel, vous pouvez la placer dans un pot plus grand avec terreau riche en nutriments. L'idéal est ici un pot en argile respirant. Vous pouvez rempoter la plante dans des récipients plus grands pendant encore quelques mois jusqu'à ce qu'elle ait une taille suffisante pour être installée en plein air. Malheureusement, toutes les plantes ne réussissent pas leur passage de bouture à plante vigoureuse. Le mieux est donc de démarrer votre projet avec quelques candidats supplémentaires afin de réussir à coup sûr.

compo image

Autre possibilité

Formation des racines dans un verre d'eau

Autre possibilité afin d'encourager la formation de racines de votre bouture : placez-la à température ambiante dans un verre d'eau. Pour une plus grande rapidité : foncez le verre de l'extérieur avec un peu de tissu . Si vous changez l'eau régulièrement, vous devriez obtenir des racines au bout de 2 à 3 semaines. Mais n'attendez pas qu'un gros nœud racinaire se soit formé dans le verre, car il ne pourra plus pousser normalement dans le terreau par la suite.

Partager

compo image

ALGOFLASH. Un pas de géant pour votre jardin.

Suivez-nous sur :

Plus d'infos sur COMPO