compo image
  1. ALGOFLASH
  2. Conseils
  3. Le jardinage de A à Z
  4. Plantes d’intérieur
  5. Tout savoir sur la tendance des plantes retombantes

Tout savoir sur la tendance des plantes retombantes

Suspensions fleuries, plantes retombantes, massifs verticaux et échelle à plantes : de nombreuses plantes se développent bien, lorsqu’elles sont installées en hauteur, et pas uniquement lorsque l’espace se fait rare sur le rebord de fenêtre. Mais quelles sont les plantes qui peuvent être installées en hauteur et qu’est-ce que cela implique en termes d’entretien ? Nous vous proposons une vue d’ensemble !

compo image

Disposition idéale des plantes

Pour les plantes dont les tiges doivent vagabonder librement, accrochez au mur ou au plafond des pots en plastique, bois ou céramique. Les pots pour plantes retombantes sont souvent pourvus d’anses ou de chaînes déjà fixées et sont suspendus à des supports adéquats. La technique du macramé est également très plébiscitée, car elle permet de suspendre un pot de fleurs dans un filet.

Si vous ne souhaitez pas suspendre vos plantes, vous pouvez aussi les installer sur des planches, des petites commodes, des caisses, des tabourets ou des colonnes. Vous pouvez ainsi les installer ou les suspendre à différentes hauteurs et créer chez vous une "ambiance jungle" particulièrement vivante.

Indépendamment du mode de suspension ou de l’aspect de la plante, il faut tenir compte des besoins réels de place et d’entretien de chaque plante. Point important pour les plantes retombantes : vérifiez au préalable si la plante préfère une exposition ensoleillée ou à l’ombre. Évitez les emplacements et recoins très sombres et n’accrochez pas les pots trop haut, afin que la lumière du jour puisse vraiment atteindre les plantes et que vous ne rencontriez pas de problèmes insolubles pour les arroser.

Nous vous conseillons également de tenir compte très précisément du support avant de choisir l’emplacement. De l’eau d’arrosage peut toujours s’écouler ou des feuilles mortes tomber. Un tapis clair ou un plancher délicat sont bien sûr moins adaptés (tout au moins sans protection supplémentaire) qu’un sol en carrelage lavable.

Assurez-vous que les supports soient suffisamment robustes pour supporter le poids de la plante auquel s’ajoute également celui de la terre mouillée. Les plantes ne doivent pas être trop inclinées afin que le pot ne tombe pas si on le touche. Et l’arrosage ne doit pas se transformer en inondation.

compo image

Les plantes adaptées

Les plantes d’intérieur avec des tiges poussant vers le bas conviennent particulièrement bien à une disposition verticale. La fougère en est un bon exemple : elle a fière allure en suspension avec beaucoup de place de part et d’autre ou tout en haut d’une grande étagère. Les avantages ne se limitent pas à l’esthétique : une place suffisante et l’absence de contact des tiges avec le sol sont des conditions importantes pour le bon développement de telles plantes. Si par exemple, les pointes du chlorophytum brunissent malgré de bons soins, il faut vérifier en premier lieu qu’elles ne touchent plus le sol.
Autres plantes d’intérieur rampantes ou retombantes bien adaptées : chlorophytum, pothos, monstera, figuier nain, philodendron... Les succulentes doivent être également prises en considération.

compo image

Des soins optimums pour les plantes retombantes

La terre
Remplissez les pots d’un terreau de haute qualité, meuble et aéré, et avec de bonnes propriétés de rétention hydrique. Nous vous proposons ici notre terreau pour plantes vertes et palmiers. Le stimulateur racinaire permet une répartition équilibrée des nutriments dans le pot. La croissance des racines en est grandement améliorée et favorise le développement de jolies feuilles décoratives.

L'arrosage
En règle générale, il est identique à celui des plantes placées sur un rebord de fenêtre, mais est parfois plus difficile à mettre en œuvre, en particulier parce qu’il n’est pas très facile de distinguer si la terre est sèche ou humide. Il faut donc faire bien attention : nombre des plantes citées plus haut ont besoin d’une humidité régulière, mais également pour les plantes retombantes, il est impératif de proscrire toute humidité stagnante. De nombreux pots sont totalement hermétiques afin d’éviter tout écoulement d’eau, il n’y a pas de soucoupe. L’excès d’eau ne peut donc pas s’évacuer. Vérifiez donc l’humidité à intervalles réguliers.

L'entretien des feuilles
Les plantes suspendues apprécient un dépoussiérage régulier de leurs feuilles. À cet effet, vous pouvez utiliser des produits d’entretien foliaire, également adaptés aux plantes d’intérieur à feuillage coriace et qui donnent à toutes un éclat superbe. Mais en présence de beaucoup de poussière, une autre solution consiste à doucher les plantes : douchez délicatement la plante de haut en bas et laissez-la sécher avant de la suspendre à nouveau.

Fertilisation
Comme la plupart des plantes en pot, les plantes retombantes ont besoin d’apports de nutriments suffisants en raison du volume limité de terre à disposition. Fertilisez vos plantes chaque semaine de mars à octobre en ajoutant un engrais liquide à l’eau d’arrosage. L’amendement est encore plus simple avec un engrais à libération prolongée : deux apports suffisent pour toute une saison.

Partager

compo image

ALGOFLASH. Un pas de géant pour votre jardin.

Suivez-nous sur :

Plus d'infos sur COMPO